infos04 SITE PRIVÉ LIBRE ET INDÉPENDANT
république Française
Bonjour, nous sommes le - Nous fêtons:
On supporterait tellement mieux nos contemporains s'ils pouvaient de temps en temps changer de museaux. [Albert Camus]


INFOS04 NOUS AIDE, NOUS AIDONS INFOS04
Montant libre, avec reçu

POUR SAVOIR CE QUI SE PASSE DANS LES ALPES DE HAUTE PROVENCE -

CLIQUEZ SUR LE NOM DE VOTRE COMMUNE EN BAS DE PAGE




MANOSQUE


Jeudi 10 octobre  2019

LA NEWSLETTER DE BLUES & POLAR

« Les mots, c’est la revanche des moches ! » L’avocat Éric Dupont-Moretti

LES BONS PLANS DE SORTIES avec …

 Il y a les grands concerts, les grosses machines avec des affiches hors de prix. Franchement, ils n’ont pas besoin de nous ! Blues & Polar préfère sélectionner des soirées gratuites, voire au chapeau, ou à prix raisonnés et raisonnables pour assister à de très belles rencontres avec d’excellents musiciens de tous styles (blues, jazz, trad, rock, classique..), des rencontres  littéraires et des expositions. Tout l’art de se cultiver dans le sud de la France sans (trop) bourse délier.

Jeudi 10 octobre

* Pertuis (84). Jazz au Hibou. La soirée sera ouverte dès 19 heures par le Collectif de Jazz en Provence en 4tet : Eric Casanova (guitare), Manu Decormis (piano), Jean-François Merlin (basse) et Carl Bouchaux (batterie).  Ensuite, bien entendu, ce sera la Jam Session avec tous les musiciens présents. * Le Hibou, c’est Route de la Bastidonne à Pertuis. Tapas, pizzas au four, vins du Luberon au verre et accueil chaleureux. ENTREE LIBRE.

* Rousset (13). Trio at Home au Domaine Terre de Mistral. Retrouvez le Trio at Home à partir de 20 heures dans le restaurant du magnifique domaine Terre de Mistral à Rousset. Réservation indispensable : 04 42 29 14 84

Vendredi 11 octobre

* Berre-L’Etang (13). Raphaël Imbert entre jazz et Blues. Désormais directeur du Conservatoire de Marseille, le saxophoniste charismatique poursuit son parti-pris du métissage musical en revenant au blues des origines, et au spiritual, ne manquant jamais d’exposer ses recherches très pointues et passionnantes sur cette époque où – comme il l’explique dans un livre – bien des musiciens noirs étaient… Francs-Maçons. Eh oui, lisez ce bouquin, c’est étonnant ! Raphaël Imbert sera entouré de Pierre-François Blanchard, Marion Rampal, Aurore Imbert et Aurélien Naffrichou. * Concert à 20h 30 au Forum. Infos 04 42 10 23 60. Tarifs : de 9€ à 11€.

* Marseille, C’est la Fiesta des Suds sur l’Esplanade du J4, près du Mucem !  NOTRE 1er COUP DE CŒUR : ARNO et HUBERT-FELIX THIEFAINE.

 - Menu de gala avec l’âme des poètes Arno et Félix-Thiéfaine ; deux chanteurs au répertoire torturé et noir, mais tellement plein d’amour…  Les festivités débutent à partir de 19 heures sur la Promenade Robert Laffont.  La Fiesta, c’est trois jours de fiesta !!! Les 10, 11 et 12 octobre.  Renseignements : dock-des-suds.org

 

Samedi 12 octobre

* Aubagne (13). Des étoiles de la gratte pour la  Nuit de la guitare au Comoedia . NOTRE 2e COUP DE CŒUR ! Autour de l’enfant prodigue Juan Carmona de retour au bercail, on va retrouver Angelo Debarre (jazz manouche), Michel Aumont (fingerpicking), Louis Winsberg (ancien bassiste de Sixun), Jean-Claude Rapin (blues) et un invité surprise…. Concert à 20h 30 au Théâtre Comoedia. Tarif : 14€.

* Digne-les-Bains (04). Hommage à Michel Legrand. Brigitte Peyré (chant), Christophe Leloil (trompette), Gérard Murphy (sax) Sam Favreau (contrebasse), Cédric Bec (batterie) et Benoit Paillard (piano) – Rien que du beau monde talentueux – rendent hommage au compositeur disparu récemment. * Concert à 20 h 30 au Centre culturel René-Char. Tarifs : de 6€ à 18€. Tel 04 92 30 87 10.

* Forcalquier (04).  Véronique Mula Trio dans les Caves à Lulu. Dans le cadre du Festival Les Inattendus, la saxophoniste Véronique Mula jouera ses compositions en compagnie de Jean-Christophe Gautier (basse) et Carl Bouchaux (batterie).

 * Toulon (83). Pop, jazz, électro  avec Eyma et Yvan Pinson. Pour la sortie de l’album « Love etc.. », Eyma – récente invitée des Voix de Toutes-Aures où elle a reçu une standing ovation - et son complice pianiste Yvan Pinson présente une autre facette de son talent avec un son profond venu du jazz, de l’électro et des musiques improvisées. Le duo tisse un mélange entre chanson française, jazz,  et trip-hop, aux influences allant de Morcheeba à Brigitte Fontaine ou Coco Rosie.  https://www.wearebloo.com

* Concert à 18h30 à l’Hôtel Départemental des Arts du Var. GRATUIT

 

 

 

ON THE ROAD AGAIN

Tyrone Vaughan  Tour  avec Hector Watt ( guitare), Stef Ranaldi (batterie) et  Phil Dandrimont (basse).  Il n’était encore qu’un tout petit enfant lorsque Muddy Waters lui donna un harmonica et n’avait que 5 ans lorsque  son oncle Stevie Ray Vaughan  lui offrit sa première guitare. Depuis, Tyrone, en digne fils de Jimmie, n’a de cesse de faire perdurer la lignée musicale de la "Vaughan Family » se frottant aux plus grands. Si Tyrone porte fièrement l’étendard des Vaughan, inutile cependant de chercher dans son jeu une copie conforme de ses illustres ainés.  Influences ; oui. Mais Tyrone est avant tout un guitariste accompli avec un style tout à fait personnel et aussi un compositeur inspiré, qui a reçu un Grammy Award "Best Blues Album Writer » en 2001 pour la co-écriture du disque de son père «Do You get the Blues » . Il sera accompagné par le guitariste Hector Watt, bien connu pour ses collaborations avec Lou Ann Barton et les Texas Cannonballs.

* Disponible pour la France   du 15 juin au 15 juillet et du 15 octobre au 8 novembre 2020.   InFos: pboxblues26@gmail.com// 06 63 83 00 67

ON A LU…

**** Les Refuges de Jérôme Loubry  (Editions Calmann Levy Noir)   ..   - Comme une vague qui petit à petit prend corps pour gonfler jusqu’à la démesure, sans savoir où et quand elle va retomber, comme si elle se baladait en faisant de même avec  nous, le 3eme roman de Jerôme Loubry  Les Refuges nous entraîne sur un jeu de pistes (vraies ou fausses ?) guidées par le poème de Goethe Le Roi des Aulnes.  On y avance à petit pas pendant un bon moment, tout en pressentant les dangers multiples qui semblent vouloir sortir du néant, de la paille, et des  vagues en colère, tous nés de ces années d’occupation de la France par l’Allemagne nazie, avec sa cohorte de SS diaboliques et les fameux « sang mêlé » résultant de ces instants d’égarement (ou de survie) vécus par des jeunes femmes françaises.  Avec parfois, à la clé, des enfants nés de ces unions furtives…. Ces enfants de la honte aux destins douloureux, Sandrine, jeune journaliste en début d’enquête, commence à en lever le voile en débarquant sur une île normande grande comme un gros confetti où sa grand-mère, qu’elle n’a pas connue, lui a légué une maison.

 Là débute un thriller haletant où les pages se dévorent passionnément. Un suspense né d’un enlèvement d’enfant, comme je n’en n’ai pas lu depuis longtemps ; rappelant les Karine Giebel de la meilleure veine. Assurément, Jérôme Loubry a déjà tout d’un grand, car l’histoire est riche, troublante, fantastique parfois comme une fiction, et passionnément historique. De l’étable de l’enfer à la mare au diable – clin d’œil à Georges Sand pour quelques excursions d’enquête en Berry – on erre sur le sable de la plage, entre les fourrages verdoyant où des vaches  paissent… avec une croix gammée peinte sur le flanc ! Un grand livre sur les traumatismes  et les post-traumatismes nés de la guerre. Voilà un auteur qu’on espère bien faire venir au prochain Blues & Polar.

Jean-Pierre Tissier

*** La Petite mort de Virgile de Christian Rauth (Editions De Borée)

- Quel plaisir de lire ce gros roman de 258 pages écrit par le comédien Christian Rauth qu’on connait pour ses rôles à la télé dans Navarro aux côtés de Roger Hanin, et dans la série Père et maire où il tient le rôle principal. Voilà un excellent polar qui propose une histoire tenant parfaitement la route, et qui certainement été déjà vécue.

En conséquence, on se dépêche de lire et de tourner les pages tant il y a de suspense. En revanche, la fin est totalement surprenante et originale. Je me suis régalée…

Muriel Gaillard







 ** Au Bout du compte de Hervé Huguen (Palémon éditions)

-  Avec ce roman d’essence bretonne,  on est plongé dans le monde de la finance, des assurances et des magouilles, apparemment très rentables….

Mais bien sûr, quand il y a trop de monde dans le coup, et qu’il faut savoir être discret, y’a comme de l’élimination dans l’air à coup sûr. Voilà un livre très agréable à lire qui pourrait néanmoins donner des idées à certains. La fin est surprenante et contre toute attente. J’ai beaucoup aimé. 

M.G

- On est en Bretagne, à Vannes, Pontivy... ce qui n’est pas fait pour me déplaire, et le commissaire Nazon – héros de Hervé Huguen - est un fan des Stones, comme nous tous à Blues & Polar. L’enquête qu’il doit mener à la suite d’un cadre del’entreprise renversé en sortant d’un bar, est plutôt intéressante, même si elle se passe dans un milieu de la Finance où les malversations ne sont pas toujours évidentes à comprendre pour un non-initiés. Néanmoins on s’y retrouve dès que ça commence à s’éclaircir de façon brutale dans les rangs des présumés coupables ou innocents. On tourne donc les pages, mais le mélange entre une voix-off commentant les actions et le parti–pris de trier les personnages pour leur consacrer un chapitre complique la lecture et étonne un peu. On retrouve néanmoins les ambiances propres à toutes les entreprises, entre désirs, envies, jalousies…. mais ce mélange de styles d’écritures avec une fin néanmoins étonnante, m’a plutôt désarçonné. Un roman agréable mais un peu trop touffu par moments.

J.-P.T

 ** Les Ames peintes  roman noir de Philippe Nicolas (éditions Cohen & Cohen)

- Je pensais que j’allais adorer ce livre,  mais en fait, malgré des passages où l’on nous raconte comment ont été peints les tableaux de La Joconde et La Belle Ferronnière par Léonard de Vinci, il y a beaucoup trop - à mon humble goût - de détails techniques sur les différentes peintures utilisées, et beaucoup de mots que je ne connaissais pas. Et il faut donc user et abuser du Dictionnaire pour savoir de quoi on parle…. Ceci a pour conséquence de ralentir la lecture et faire passer l’intrigue, qui est pourtant la trame du livre, au second plan. A côté de cela, le fait de parvenir à nous persuader qu’un tableau - malgré le temps passé -  est toujours vivant, est particulièrement plaisant.

M.G.

 

Merci à nos soutiens : Les Comtes de Provence, Le Crédit Mutuel Manosque, Géosel, la SAUR, STM Nervi, la Financière Colbert, la SIMC-Entrepôt du Bricolage, Idos-Informatique, la DLVA, Terre d’Oc, Château de Clapier, la Confiserie François Doucet et la Biscuiterie de Forcalquier.

HOMMAGE A PHILIPPE CARRESE A L’ESTAQUE

- Le 8e festival international du dessin de presse, de la caricature et de la satire de Marseille auquel  participait chaque année Philippe Carrese, notre ami écrivain, réalisateur, cinéaste, musicien.. et parrain de Blues & Polar, a rendu  hommage à celui qui nous a quittés en mai dernier, nous laissant encore pantois et désemparés, avec l’envie de crier « Mon vié !!! » tout le temps.

 Pour l’occasion, Patrick Coulomb, le journaliste-écrivain charismatique et éclectique de La Provence avait convié – selon le souhait des organisateurs - quelques auteurs marseillais (Maurice Gouiran, Jean-Claude Romera, Bernard Vitiello, Romain Capdepon, Marie Van Moere,  Jean-Louis Pietri... ) acoquinés avec le polar, pour évoquer la mémoire et les souvenirs joyeux que nous a laissé notre Philou ; lui qui excellait également dans le dessin de presse avec un trait léger, pertinent et coloré, phrases pertinentes et  ironiques garanties. Lucile son épouse et Bruno son fils, étaient présents pour l’inauguration de ce Salon en plein air, où les caricatures semblaient voler  tels les personnages de Folon, sur la Grande Bleue située à quelques mètres. De Gaza à L’Estaque en passant par bien des sujets qui interpellent le monde en ce moment, comme l’actualité des Migrants, de l’Ecologie, du Logement, de la Liberté d’expression ou le soutien affiché à un  dessinateur Turc emprisonné pour avoir critiqué la politique d’Erdogan avec une caricature… le dessin et les mots ont démontré qu’ils ont toujours un pouvoir certain et craint. Avec pour seules armes, un stylo, un crayon ou un pinceau pourtant…

Jean-Pierre Tissier

 

Site : www.blues-et-polar.com



Envoyez vos infos à contact@infos04.com


Cliquez sur le nom de votre commune